Une famille cache une caméra et filme la préposée aux bénéficiaires en train de battre un homme de 89

0

Des préposées aux bénéficiaires d’un centre du Michigan font face à de graves accusations d’avoir maltraité un vieil homme de 89 ans qui venait tout juste de subir une chirurgie.

Une caméra dissimulée par la famille a filmé l’horrible scène dans laquelle on peut voir les employées gifler le vieil homme en plus de le lancer sur son lit alors qu’il est en rémission d’une chirurgie.

Salim Younes, 51 ans, ainsi que ses 5 frères et soeurs, ont déposé une plainte en septembre 2016 après découvert l’horrible traitement dont souffrait leur père, Hussein Younes.

Selon la poursuite, le vieil homme avait été admis au centre Autumnwood après avoir subi une chirurgie à l’abdomen.

Quelques semaines après son arrivée, l’homme avait confié à ses enfants qu’il subissait des mauvais traitements de la part des employées.

De plus, l’homme était à la merci de ceux-ci, car il était cloué à un fauteuil roulant en plus d’avoir un côté de son corps qui est très faible en raison d’une attaque dont il avait été victime.

La famille avait donc signalé les propos du père à l’établissement et on leur avait répondu qu’une enquête était en cours.

Or, une fois l’enquête terminée, on avait informé la famille que rien ne laissait présager un mauvais traitement des employées.

Cependant, au cours des semaines suivantes, l’homme a continué à confier à sa famille que les employées le maltraitaient toujours.

C’est alors que la famille a décidé de dissimuler une caméra dans sa chambre afin d’en savoir plus.

En plus de le maltraiter, les employées du centre tenaient souvent des propos racistes à l’égard de monsieur Younes.

Sinon, ils se fâchaient contre lui en affirmant qu’il ne faisait que se plaindre.

Suite au dévoilement de la vidéo, le centre Autumnwood a annoncé que les employées visées par la poursuite avaient été congédiées.

La famille de monsieur Younes a quand même tenu à dévoiler publiquement ces images choquantes afin de dénoncer les agissements de cet établissement et ainsi, éviter à d’autres familles de vivre le même cauchemar.

Enfin, quant à monsieur Younes, celui-ci a été transféré en décembre 2015 et il est maintenant traité aux petits oignons là où il finira certainement ses vieux jours.

Voici des extraits de la vidéo filmée par la caméra qui a été dissimulée dans la chambre de monsieur Younes:

La caméra cachée a filmé des images insupportables