Un phénomène extrêmement rare se produira dans le ciel la semaine prochaine! Ça ne s’est pas passé depuis 1866!

0

Si vous aimez l’astronomie, encerclez bien la date suivante: le 31 janvier, un phénomène extrêmement rare aura lieu.

Pour la première fois depuis 1866, trois phénomènes distincts se produiront en même temps: une lune bleue, une super-lune, et une éclipse lunaire totale.

Vous n’êtes pas certain de connaître la signification de ces trois phénomènes? Laissez-nous vous expliquer.

D’abord, il s’agira de ce qu’on appelle une lune bleue, soit la deuxième pleine lune dans un même mois.

Il se produit une lune bleue tous les 2,7 années.

Ce sera également une super-lune, soit une pleine lune qui se produit alors que l’astre est particulièrement proche du soleil (moins de 361 554,9 km) et qui apparait donc plus grosse qu’à l’habitude.

Finalement, il y aura une éclipse lunaire totale.

«une éclipse lunaire totale se produit lorsque la Terre, en tant que sphère solide, bloque la lumière solaire directe et crée l’ombre dans laquelle se cache la Lune. La lumière du Soleil est réfractée par notre atmosphère à travers l’ombre de la Terre, et quand la Lune se déplace dans l’ombre de la Terre, elle apparaît de couleur rougeâtre. C’est pourquoi une éclipse lunaire est parfois appelée Lune de sang ».

La dernière fois que ces trois phénomènes se sont produits simultanément, c’était le 31 mars 1866.

Ceux qui ne pourront assister au rarissime phénomène peuvent se consoler en apprenant qu’il ne faudra pas attendre 152 ans pour qu’il se reproduise, alors que la prochaine fois aura lieu le 31 décembre 2028.

C’est les habitants de l’Ouest de l’Amérique du Nord, de l’Australie, de l’Asie, du Pacifique et la Nouvelle-Zélande qui seront les mieux placés pour admirer le phénomène.

Selon Space.com, la lune bleue sera complètement à l’intérieur de l’ombre de la Terre pendant une période de 77 minutes.

Il est important de noter que l’éclipse lunaire se produit au même moment partout à travers la planète, mais qu’il faut se trouver du côté nocturne de la Terre pour pouvoir l’admirer.