Un médecin refuse de voir une fillette de 5 ans parce qu’elle a 10 minutes de retard, elle meurt quelques heures plus tard!

0

Une histoire qui ne laisse personne indifférent.

Shanice Clark était une mère de 26 ans qui élevait seule sa petite fille de 5 ans, Ellie-May. Un jour, Ellie-May a fait une crise d’asthme qui semblait grave à son école après avoir contracté un virus. Shanice est allée chercher sa fille puis elle a appelé son médecin pour qu’elle puisse voir Ellie-May le jour-même. Même si Shanice avait aussi un bébé de 8 semaines à la maison, elle ne pouvait avoir la visite d’un médecin à domicile. Sa seule solution était de se présenter à la clinique dans 25 minutes pour rencontrer le Dr Joanne Rowe, 54 ans.

Shanice a accepté sans hésiter et elle a fait tout ce qu’elle pouvait pour se présenter au rendez-vous de sa fille à l’heure, mais elle est arrivée 10 minutes en retard.

«J’avais cinq minutes de retard – il y avait quelqu’un devant moi dans la file d’attente et la réceptionniste était au téléphone», tient à préciser Shanice. «J’ai dit à la réceptionniste que j’allais être en retard, je devais trouver quelqu’un pour s’occuper de mon bébé», ajoute-t-elle.

Une fois devant la réceptionniste Ann Jones devant elle, Shanice s’est vu refusée l’accès au médecin en raison de son retard.

«J’ai appelé et Dr Rowe a dit qu’elle ne la verrait pas. Je me souviens avoir fait des excuses à Shanice qui était très triste quand je lui ai dit», raconte Ann Jones. «Je n’ai pas contesté la décision, je suis réceptionniste, ce sont eux les médecins. C’est leur décision.»

Personne n’a consulté le dossier médical de la petite Ellie-May. S’ils l’avaient fait, ils auraient vu que la fillette avait déjà souffert de crises d’asthme et qu’elle avait déjà été admise en soins intensifs. La réceptionniste, suivant les ordres du Dr Rowe, a renvoyé Shanice et Ellie-May à la maison.

Shanice est donc retournée chez elle. Elle a mis sa fille au lit en se disant qu’elle tenterait de voir un médecin. Mais elle est morte à 22h30 ce soir-là, le 26 janvier 2015.

Dr Joanne Rowe, qui a 22 ans d’expérience, a expliqué qu’elle était occupée avec un autre patient, mais qu’elle aurait dû référer la fillette à un autre médecin. Elle a été réprimandée par le conseil des médecins, mais peut toujours exercer sa profession.

L’enquête est toujours en cours.